Librairie

Éditions Signes et Balises Ivan Denys, “Lycéen résistant” <p style=\"text-align: center;\">Ivan Denys, <em>Lycéen résistant</em></p><p>En mai 1940, Ivan Denys doit quitter Paris: c\'est l’exode, pour fuir la capitale occupée par les nazis.</p><p>Très jeune encore (13 ans), il prend rapidement conscience du drame national qui se joue. Premières bombes sur les civils, premières lâchetés des uns, mais aussi premiers actes de solidarité des autres. L’indignation de sa grand-mère quand elle entend la capitulation de Pétain le 17 juin 1940 le marque à jamais.</p><p>Au retour à Paris à la fin de l’été 1940, ses amis juifs ne sont pas là le jour de la rentrée ; les nazis défilent dans Paris. Aussi Ivan Denys n’hésite-t-il pas lorsque, le 11 Novembre 1940, il apprend que l’hommage aux victimes de la guerre de 14-18 est interdit par le maréchal Pétain :  il rejoint ses camarades partis manifester avenue des Champs-Elysées, au nez et à la barbe des Allemands.</p><p>C’est le début d\'un engagement, indéfectible, qui va le conduire jusqu’à la lutte armée (assassiner des nazis dans Paris pour leur prendre leurs armes) et aux barricades de la Libération de Paris. Plus de quatre années de vie clandestine – tout en restant élève du lycée –, de marches dans Paris, de distribution de tracts interdits et, surtout, d’amitiés inoubliables et encore durables aujourd’hui.</p><p><img class=\"aligncenter size-full wp-image-43\" src=\"http://signesetbalises.fr/wp-content/uploads/2016/03/lyceen7_mail.jpg\" alt=\"\" width=\"314\" height=\"218\" /></p><p>Parution : 2013</p><p>Finaliste du prix de la Résistance 2014</p><p>ISBN : 978-2-9545163-0-1 ; 224 p. ;</p><p>Prix TTC : 15€ </p><p> </p>
15.00

/

Ivan Denys, “Lycéen résistant”

15,00€
Ivan Denys, “Lycéen résistant”
Ivan Denys, “Lycéen résistant”

/

Ivan Denys, “Lycéen résistant”

15,00€
0
0
15.000
1,00€
Facebook

Ivan Denys, Lycéen résistant

En mai 1940, Ivan Denys doit quitter Paris: c'est l’exode, pour fuir la capitale occupée par les nazis.

Très jeune encore (13 ans), il prend rapidement conscience du drame national qui se joue. Premières bombes sur les civils, premières lâchetés des uns, mais aussi premiers actes de solidarité des autres. L’indignation de sa grand-mère quand elle entend la capitulation de Pétain le 17 juin 1940 le marque à jamais.

Au retour à Paris à la fin de l’été 1940, ses amis juifs ne sont pas là le jour de la rentrée ; les nazis défilent dans Paris. Aussi Ivan Denys n’hésite-t-il pas lorsque, le 11 Novembre 1940, il apprend que l’hommage aux victimes de la guerre de 14-18 est interdit par le maréchal Pétain :  il rejoint ses camarades partis manifester avenue des Champs-Elysées, au nez et à la barbe des Allemands.

C’est le début d'un engagement, indéfectible, qui va le conduire jusqu’à la lutte armée (assassiner des nazis dans Paris pour leur prendre leurs armes) et aux barricades de la Libération de Paris. Plus de quatre années de vie clandestine – tout en restant élève du lycée –, de marches dans Paris, de distribution de tracts interdits et, surtout, d’amitiés inoubliables et encore durables aujourd’hui.

Parution : 2013

Finaliste du prix de la Résistance 2014

ISBN : 978-2-9545163-0-1 ; 224 p. ;

Prix TTC : 15€