Librairie

Éditions Signes et Balises Artur Klinau, “Minsk cité de rêve” <p style=\"text-align: center;\">Artur Klinau, <em>Minsk cité de rêve</em></p><p style=\"text-align: left;\">Artur Klinau, qui est né et a grandi à Minsk, en Biélorussie, n’avait pas vingt-cinq ans lorsque le mur de Berlin est tombé. Son enfance, il l’a passée dans ce qui était alors le Pays du Bonheur – l’Union soviétique – avec la retransmission télévisée des défi lés sur la place Rouge conduits par le Métaphysicien et ses ministres Amour, Sagesse et Droiture, les jeux dans les recoins mystérieux des parcs de la ville, et les nombreuses occasions de boire et de festoyer.<br />Minsk, ou la Cité du Soleil et des Rêves : c’est l’idée qu’en avaient ses habitants quand ils pensaient qu’elle incarnait l’utopie. Aujourd’hui Artur Klinau sait que l’utopie était une illusion, mais sa tendresse pour sa ville est intacte et il nous la fait partager.</p><p style=\"text-align: left;\"><img class=\"aligncenter wp-image-52\" src=\"http://signesetbalises.fr/wp-content/uploads/2016/03/Minsk_pour_site.jpg\" alt=\"\" width=\"245\" height=\"378\" /></p><p style=\"text-align: left;\">Traduit du russe par Jacques Duvernet.</p><p>Parution : 2015 ;</p><p>ISBN : 978-2-9545163-3-2 ;</p><p>240 p. ; prix TTC : 20€</p><p>Finaliste du prix de Littérature russe 2016</p>
20.00

/

Artur Klinau, “Minsk cité de rêve”

20,00€
Artur Klinau, “Minsk cité de rêve”
Artur Klinau, “Minsk cité de rêve”

/

Artur Klinau, “Minsk cité de rêve”

20,00€
0
0
20.000
1,00€
Facebook

Artur Klinau, Minsk cité de rêve

Artur Klinau, qui est né et a grandi à Minsk, en Biélorussie, n’avait pas vingt-cinq ans lorsque le mur de Berlin est tombé. Son enfance, il l’a passée dans ce qui était alors le Pays du Bonheur – l’Union soviétique – avec la retransmission télévisée des défi lés sur la place Rouge conduits par le Métaphysicien et ses ministres Amour, Sagesse et Droiture, les jeux dans les recoins mystérieux des parcs de la ville, et les nombreuses occasions de boire et de festoyer.
Minsk, ou la Cité du Soleil et des Rêves : c’est l’idée qu’en avaient ses habitants quand ils pensaient qu’elle incarnait l’utopie. Aujourd’hui Artur Klinau sait que l’utopie était une illusion, mais sa tendresse pour sa ville est intacte et il nous la fait partager.

Traduit du russe par Jacques Duvernet.

Parution : 2015 ;

ISBN : 978-2-9545163-3-2 ;

240 p. ; prix TTC : 20€

Finaliste du prix de Littérature russe 2016